Le plus beau quand je suis avec toi


Tu sais ce qui est le plus beau quand je suis avec toi?
Sentir au fond de moi ta chaleur, mes paumes devenant moites sans même que ta main ne touche la mienne.

Tu sais ce qui est le pire quand je suis avec toi?
Parler de tout et de rien pendant des heures en vain dans chacune de nos conversation en mordant les mots"Je t'aime" sur le bout de ma langue.

Tu sais ce qui est le plus excitant quand je suis avec toi?
Penser aux mêmes choses que toi au même moment, pleurer et rire en chœur. Et le fait que tu me manques follement même quand tu es juste là...

Tu sais ce qui fait le plus mal quand je suis avec toi?
Te partager avec une foule de gens que je ne connais pas. Envier comme un enfant tous ceux qui te parlent et qui sont à côté de toi.

Tu sais ce qui est le plus joyeux quand je suis avec toi?
Marcher côte à côte dans les rues avec l'inquiétude de croiser une connaissance... Me mouiller avec sous la pluie têtue avec un parapluie dans la main. T'attendre avec une fleur sauvage dans la main... Manger les mêmes plats dans les mêmes endroits.

Tu sais ce qui est le plus romantique quand je suis avec toi?
Raconter à la lune et aux étoiles, la nuit, quand tu n'es pas là, ce que je ne peux pas te dire... Te trouver dans les pages des livres que j'ai lu, des dans chaque vers des chansons et poésies traditionnelles que j'ai entendues.

Tu sais ce qui est le plus difficile quand je suis avec toi?
Enfermer dans une barque sans rames au beau milieu de la mer de l'espoir les émotions indescriptibles que j'ai ressenties pour la première fois de ma vie par peur de te perdre. Parvenir à rester ami à la place d'amant pendant des années. Marcher pied nu sur le côté le plus tranchant du couteau. Alors qu'il saigne, verser mes larmes à la place du sel sur mon cœur.

Tu sais quel est le seul effet secondaire quand je suis avec toi?
D'où le saurais-tu?
Tu n'as jamais été avec moi. Si tu l'avais été, mes mains ne seraient pas devenues moites... Je ne me serais pas mordu le bout de la langue... Tu ne m'aurais pas manqué alors que tu étais juste là. Je n'aurais pas été jaloux.

Je n'aurais pas eu peur de marcher dans les rues. Je ne me serais pas trempé sous la pluie... Je ne me serais pas épanché auprès des étoiles et de la lune, je ne serais pas devenu ainsi ivre dans chaque chanson.

Je n'aurais pas eu peur de te perdre, j'aurais sauté du bateau dans la mer malgré mes pieds en sang... J'aurais crié ton nom à chaque brasse..

Mais tu n'as jamais été avec moi...
Ou ton esprit était ailleurs, ou ton cœur...

Seninle Olmanin En Güzel Yani


Seninle olmanin en güzel yani ne biliyor musun?
Elin elime değmeden avuçlarimi terleten sicakliğini taa içimde hissetmek.

Seninle olmanin en kötü yani ne biliyor musun?
''Seni seviyorum'' sözcüğü dilimin ucunu isirirken her konuşmamizda boş yere saatlerce havadan sudan söz etmek.

Seninle olmanin en heyecanli yani ne biliyor musun?
Ayni şeyleri seninle ayni anda düşünmek birlikte ağlamak gülmek. Ve buradayken bile seni çilginca özlemek...

Seninle olmanin en aci yani ne biliyor musun?
Seni hiç tanimadiğim bir sürü insanlarla paylaşmak. Senin yaninda olan, seninle konuşan herkesi çocukça kiskanmak.

Seninle olmanin en mutlu yani ne biliyor musun?
Tanidik birileriyle karşilaşma tedirginliği ile yollarda yürümek yan yana... Elimdeki şemsiyeye inat yağmurda islanmak birlikte. Elimde kir çiçeğiyle seni beklemek... Ayni mekanlarda ayni yiyecekleri yemek.

Seninle olmanin en romantik yani ne biliyor musun?
Sensiz gecelerde sana söyleyemediklerimi yildizlara aya anlatmak... Okuduğum kitabin sayfalarinda dinlediğim şarkilarin TÜRKülerin şiirlerin her misrasinda seni bulmak.

Seninle olmanin en zor yani ne biliyor musun?
Seni kaybetme korkusuyla hayatta ilk kez tattiğim o tarifsiz duygularimi umut denizinin ortasinda küreksiz bir sandala hapsetmek. Sevgili yerine yillarca dost kalmayi başarmak. Yalin ayak yürümek biçağin en keskin yerinde. Kanadikça tuz yerine gözyaşlarimi basmak yüreğime.

Seninle olmanin tek yan etkisi ne biliyor musun?
Nereden bileceksin?
Sen benimle hiç olmadin ki. Olsaydin avuçlarim terlemezdi... Isirmazdim dilimin ucunu... Özlemezdim seni yanimdayken.Kiskanmazdim.

Korkmazdim yollarda yürümekten. Islanmazdim yağmurlarda... Yildizlara aya dert yanmaz, böyle her şarkida serhoş olmazdim.

Korkmazdim seni kaybetmekten ayaklarim kan revan atlardim sandaldan denize... Ve her kulaçta haykirirdim seni..

Ama sen hiç benimle olmadin ki...
YA AKLIN BAŞKA YERLERDEYDİ YA YÜREĞİN...


Can Yücel (1926-1999)
(.....)




Menu



© Thibault Dillenschneider Copyright 2023 All right reserved W3c Markup Validation Service